La réponse de la bergère

Un film documentaire de 52′ – 2024

Avant de devenir bergère vers Carcassonne, Manon était végétarienne et vivait en ville, dans le nord de la France.

Engagée contre la souffrance animale, la bergère élève ses brebis du mieux qu’elle peut, s’investissant pour les accompagner jusqu’à leur dernier souffle. La jeune femme a pour projet, avec d’autres éleveurs et éleveuses de l’Aude, de créer un abattoir mobile. Mais comment peut-on élever et tuer des animaux que l’on aime ?

Face à ces interrogations, Manon nous apporte une réponse nourrie de ses réflexions sur notre rapport à la nature, aux animaux, à la consommation, à la vie et à la mort.

Où voir ce film ?

Ce film a été diffusé sur France 3 Occitanie le 23 mai.

Nous commençons à organiser des ciné-rencontres.

Nous vous informerons sur cette page
dès que les dates des premières projections seront confirmées.

Organiser une projection

Vous souhaitez organiser une projection du film La réponse de la bergère

Nous serions heureux.ses de vous entendre ou de vous lire et nous vous accompagnerons au mieux dans l’organisation d’un ciné-échange. En fonction de la date et du lieu choisi, une personne de l’équipe du film peut être présente pour la discussion avec les spectateurs et spectatrices. N’hésitez pas à en faire la demande ;).

… Dans un cinéma ?
N’hésitez pas à leur communiquer l’adresse de cette page fotovertical.com/films/la-reponse-de-la-bergere ;
Vous pouvez nous mettre en copie ;
Le film possède un DCP et un numéro de visa CNC exceptionnel.

… Dans un lieu associatif, une ferme, chez vous ?
Tout est possible ou presque :). Contactez-nous via le formulaire en bas de page ou par mail : sandraducasse_arobase_gmail_point_com

 

Informations

Un film documentaire

De Sandra DUCASSE
(et Francisco TARANTO JUNIOR à l’image et au son).

 

Durée

52 minutes

 

Diffusion

Jeudi 23 mai 2024 sur France 3 Occitanie, dans la case documentaire
LA FRANCE EN VRAI présentée par Magyd CHERFI.

 

Coproduction

Mille et Une Productions
France Télévisions

 

Soutiens

Centre National du Cinéma et de l’Image Animée
Région Occitanie

On parle du film

Bravo pour ce reportage bouleversant !

La bergère ou le berger assis au coin du pré pour garder ses moutons dans l’imagerie populaire en a pris un sacré coup ! C’est une sacrée guerrière qui a dû s’armer de courage, un métier difficile à tous points de vue familial, climatique et émotionnel mais en même temps ça nous reconnecte à l’humain au contraire de la barbarie des élevages intensifs ! On sent toute la souffrance qui sourd dans ses propos, l’émotion transparaît et est bien réelle !

Ce reportage est nécessaire pour se rendre compte de tout le respect que l’on doit au vivant qui se retrouve un jour dans notre assiette et ce qu’il faut d’engagement, de lutte intérieure et d’abnégation pour faire ce métier ! Ça nous met face à une réalité méconnue, douloureuse mais en même temps ça réconforte de savoir qu’il y a encore de l’humanité, du respect et de l’amour !

Nathalie

Sandra, ça te ressemble tant ces tournages…  Tu « réalises » vraiment ce qui te ressemble, ce que tu es. J’écoutais la bergère et je t’imaginais derrière la caméra, comme si la bergère te représentait. Tu es ce que tu filmes, tu transparais à travers les personnes que tu interview.

C’est vrai qu’il faut aimer ce que l’on veut retransmettre, c’est ainsi qu’un tournage se réussit certainement.

J’ai l’impression en regardant ton film d’être « dans le film », sur les terres, c’est du « vrai »… on le vit comme certaines émissions de France Inter que j’écoutais en voiture, où le journaliste faisait parler « le terroir », le « gars du terrain », « la vie réelle », là où l’auditeur partage l’intimité du quotidien des gens, comme si l’on vivait ces choses-là pour de vrai.

J’aime cette authenticité.

Marie-Claude

Contactez-nous

9 + 14 =